Le paradis des anges
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» bonjour
Jeu 18 Juil - 21:52 par tibouchon

» Image du jour (mdrrrrrrrrrrr)
Jeu 7 Mar - 5:47 par crodan00

» Carnet du jour
Jeu 7 Mar - 5:41 par crodan00

» Cartes météo
Jeu 7 Mar - 5:08 par crodan00

» Horoscope
Jeu 7 Mar - 5:01 par crodan00

» Paris-Nice
Jeu 7 Mar - 4:52 par crodan00

» Résultats
Jeu 7 Mar - 4:46 par crodan00

» pommes au carambar
Lun 25 Fév - 14:08 par jaja200

» Tournoi des 6 nations
Lun 25 Fév - 7:19 par crodan00

»  Ailerons de poulet au curry
Jeu 24 Jan - 4:33 par jaja200

»  Amandines au chocolat
Jeu 24 Jan - 4:28 par jaja200

» Ananas confit Saint-Valentin
Jeu 24 Jan - 4:26 par jaja200

» Noix de Saint-Jacques aux poireaux
Jeu 24 Jan - 4:22 par jaja200

» Cassoulet aux lentilles
Jeu 24 Jan - 4:20 par jaja200

» pour JAJA
Jeu 24 Jan - 3:57 par jaja200

» Dakar 2013
Mer 9 Jan - 7:21 par crodan00

» Refrain d'hier
Lun 7 Jan - 7:14 par crodan00

» Poèmes de victor hugo
Lun 7 Jan - 7:10 par crodan00

» Grotte de Lascaux
Lun 7 Jan - 7:03 par crodan00

» TIMBRES FRANÇAIS de 1871
Lun 7 Jan - 7:00 par crodan00

» meilleurs voeux 2013
Mar 1 Jan - 9:24 par crodan00

» Bonne Année 2013
Lun 31 Déc - 18:47 par Admin

» Bon réveillon a tous
Lun 24 Déc - 20:39 par crodan00

» JOYEUX NÖEL2012
Ven 21 Déc - 19:47 par Admin

» Décès de Georges Bellec (membre des Frères Jacquesl)
Lun 17 Déc - 6:52 par crodan00

» Farce à chapon
Dim 16 Déc - 4:56 par crodan00

» Panettone de Noël
Dim 16 Déc - 4:49 par crodan00

» Soupe de Saint Jacques et de moules
Dim 16 Déc - 4:38 par crodan00

» décés de Maurice Herzog
Ven 14 Déc - 18:48 par crodan00

» Tour de france 2013
Mar 27 Nov - 7:41 par crodan00

» Bienvenue martine59 et Joséphine140
Lun 26 Nov - 12:54 par crodan00

» Bienvenu CATEX, lionelb, dersim et Obscur
Lun 26 Nov - 12:50 par crodan00

»  GP Moto 2012
Lun 26 Nov - 4:56 par crodan00

» Formule1 2012
Lun 26 Nov - 4:12 par crodan00

» Boulettes de veau et salade de pommes de terre
Jeu 8 Nov - 22:26 par jaja200

» Pavés dorés à la semoule
Jeu 8 Nov - 21:23 par jaja200

» Croquants du midi
Jeu 8 Nov - 21:20 par jaja200

» Tajine traditionnel (Maroc)
Jeu 8 Nov - 21:16 par jaja200

» Couscous poulet et merguez facile
Jeu 8 Nov - 21:15 par jaja200

» Boeuf Bourguignon rapide
Jeu 8 Nov - 21:12 par jaja200

LE PARADIS DES ANGES
 
Partenaires
Tchat Blablaland
bienvenue aux paradis des anges
    
Sauvage Kelly  Crodan
sondage
sondage votez merci
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Livre d’or

Sauvage kelly Crodan


Les Chataignes

Aller en bas

Les Chataignes

Message par Admin le Mer 4 Nov - 11:24





Histoire
Originaire d'Asie mineure, la châtaigne a longtemps été considérée comme aliment de base, très nutritif, au même titre que les céréales. Le châtaignier avait d'ailleurs été surnommé "arbre à pain". En Corse, dans le Massif Central mais aussi au Portugal, en Italie et en Afrique du Nord, les populations les plus modestes appréciaient son côté rassasiant et sa culture facile, jusqu'au 19ème siècle. Peu à peu, elle a quitté ce statut pour devenir un régal de saison.

Châtaigne ou marron, il s'agit en fait du même akène (un fruit sec), issu du châtaignier. Elles sont deux ou trois à l'intérieur de chaque bogue épineuse qui finit par tomber des branches. Sous l'écorce marron et brillante se cache une chair plus ou moins blanchâtre. Lorsqu'elle est cloisonnée par une peau brunâtre, amère (le tan), on a affaire à une châtaigne. Dans le cas du marron, il n'y a aucune séparation, la coque renferme un fruit d'un seul "bloc".
Sur les 700 variétés de châtaignes que l'on peut trouver dans nos régions, cinq tirent leur épingle du jeu : la Sardonne, la Bouche rouge, la Comballe, l'Aguyane et la Merle. Attention aux marrons d'Inde de vos jardins, ils ne sont pas comestibles.

Les châtaignes sont cultivées avant tout dans les régions Rhône-Alpes, Aquitaine et Languedoc-Roussillon. Le monopole de la castanéïculture est cela dit détenu par l'Ardèche, reconnue en mai 2005 comme AOC.

Entre septembre et février, marrons et châtaignes sont disponibles sur le marché, et leurs meilleurs mois sont octobre et novembre.

Dégustation


Choisissez-la lourde, avec une écorce brillante. C'est en général le gage d'un fruit bien plein. Fuyez les fruits dont la coque présente des trous : ils sont attaqués par les vers.

Conservez-la dans le bac à légume du réfrigérateur pas plus de quelques jours car, au même titre que les fruits frais, elle est très fragile. Protégez-la de l'humidité.
Une fois la coque incisée, elle peut aussi se garder au congélateur. Il suffira alors de la mettre à griller, sans même prendre soin de la décongeler.

Consommez-la grillée en la faisant cuire dans une poêle à trous ou au four, pendant 15 à 20 minutes. Avant la cuisson, prenez soin de l'inciser, assez profondément pour atteindre la seconde peau, avec un couteau. Un conseil : enfermez-la une dizaine de minutes encore chaude dans du journal, elle sera d'autant plus facile à décortiquer.
Sinon, faites-la cuire à l'eau. Dans ce cas, il faut l'inciser tout le long de la lunule (partie claire du bas de l'écorce) afin qu'après quelques minutes de cuisson, l'écorce et la peau indésirables se retirent facilement, d'une simple pression des doigts. Un conseil : ajoutez dans la casserole une cuillère d'huile qui assouplira l'écorce.

Bien qu'elle soit délicieuse nature, lors d'une soirée au coin du feu, la châtaigne se prête également à des préparations plus élaborées. Lorsqu'elle est grillée, pensez à la glisser dans une salade, avec des champignons des bois (de saison eux aussi) et du jambon cru.
Blanchie, elle passe au four dans le même plat que des pièces de viande à rôtir, notamment le veau, le porc et la fameuse dinde. Elle accompagne aussi très bien le gibier mais aussi le poisson. Enfin, vous pouvez la réduire en purée, avec un peu de crème fraîche, ou encore en velouté.

N'hésitez pas à l'utiliser en dessert. Le confit de châtaigne se réalise avec le même poids de purée de fruit et de sucre. Mélangé à du fromage blanc cela devient un Mont-Blanc. On peut aussi le manger sur des crêpes, ou s'en servir pour faire des entremets, mousses, charlottes, bavarois... Pensez à ajouter à ces préparations quelques larmes de Grand-Marnier, qui révèle toute sa saveur.
Pour finir, on peut la transformer en confiture, et, pour les confiseurs dans l'âme, confectionner de divins marrons glacés.

Notez aussi qu'il existe de la farine de châtaigne qui permet de réaliser des recettes originales, aussi bien sucrées que salées, en se substituant pour moitié à la farine traditionnelle.


Bienfaits
Deux fois plus calorique que la pomme de terre ou la banane, c'est vrai, la châtaigne fait partie des fruits très énergétiques (180 kcal/100 g). Pour autant, il ne faut surtout pas la bannir de son alimentation, même si l'on surveille sa ligne : grâce à sa consistance et à sa grande richesse en fibres, elle est très rassasiante et permet ainsi de faire le plein d'énergie de longue durée.
De plus, pas besoin d'ajouter de matières grasses néfastes pour la préparer puisqu'on la mange grillée ou cuite à l'eau, dans la majorité des cas.
Et, quand on sait enfin que les 2/3 des lipides qu'elle renferme sont des acides gras insaturés (qui chassent le mauvais cholestérol) il n'y a vraiment plus aucune raison de la bouder.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 2,6 g
Glucides 38 g
Lipides 2 g
Calories 180 kcal
Sportifs ou abonnés au coup de pompe de l'hiver, vous avez trouvé en elle votre panacée. Cette source généreuse de glucides lents renferme également une belle quantité de vitamines B, essentielles à la bonne assimilation de l'énergie.

Pour ne rien gâcher, la châtaigne bat des records de teneur en potassium (600 mg/100 g) et en fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire, entre autres.
Enfin, c'est un véritable réservoir de magnésium. Une portion de 100 g permet en effet de couvrir 15 % des apports quotidiens recommandés. De quoi faire le plein de ce minéral qui manque cruellement à notre alimentation, surtout en période de stress ou de baisses de tonus si courantes en automne et en hiver.Manganèse. La châtaigne d’Europe rôtie est une bonne source de manganèse tandis que la châtaigne d’Europe crue et décortiquée en est une source. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Cuivre. La châtaigne d’Europe est une bonne source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Phosphore. La châtaigne d’Europe rôtie est une source de phosphore. Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.

Fer. La châtaigne d’Europe crue et décortiquée est une source de fer pour l’homme, les besoins de l’homme et de la femme étant différents. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée lorsque consommé avec certains nutriments, telle la vitamine C.

Vitamine B1. La châtaigne d’Europe est une source de vitamine B1. Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 fait partie d'un coenzyme nécessaire à la production d'énergie principalement à partir des glucides que nous ingérons. Elle participe aussi à la transmission de l'influx nerveux et favorise une croissance normale.

Vitamine B2. La châtaigne d’Europe rôtie est une source de vitamine B2 pour la femme, les besoins de l’homme et de la femme étant différents. La vitamine B2 est aussi connue sous le nom de riboflavine. Tout comme la vitamine B1, elle joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

Vitamine B6. La châtaigne d’Europe est une source de vitamine B6. Aussi appelée pyridoxine, la vitamine B6 fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

Folate. La châtaigne d’Europe est une source de folate. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.

Vitamine C. La châtaigne d’Europe est une source de vitamine C. Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Précaution
On recommande aussi aux personnes allergiques aux arachides de s’abstenir de consommer l’ensemble des fruits à écale et oléagineux.

_________________
Qu'un ami véritable est une douce chose! Il cherche vos besoin au fond du coeur: il vous épargne la pudeur De les decouvrir de lui même Un songe,un rien,tout lui fait peur Quand il s'agit de ce qu'il aime.
administrateur
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 2851
Age : 54
Loisirs : lecture dessin cuisine decoration science bricolage jardinage lol et bien d'autre
Date d'inscription : 12/01/2007

Feuille de personnage
des:

Voir le profil de l'utilisateur http://le-paradis-des-anges.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum